Comment reconnaitre et identifier une pierre précieuse?

Tout d’abord, il est facile de savoir ce que sont les pierres précieuses comme le diamant en utilisant simplement vos sens. Mais ce ne sont que des techniques qui vous permettront de définir quelles sont les couleurs et les densités. Pour plus d’informations sur la façon de trouver le nom de la pierre précieuse et pour savoir s’il ne s’agit pas de plastique, on vous donnera quelques astuces.

Comment connaître le nom d’une pierre précieuse ?

Voici quelques outils qui pourraient vous aider à connaître votre pierre précieuse

Un tableau d’identification

Il existe de nombreux tableaux d’identification sur le marché qui vous permettront d’identifier les pierres précieuses telles que les diamants, les rubis et autres. Et il existe également des tableaux de base pour identifier les gemmes en ligne. Aussi, si vous ne faites des identifications que de temps en temps, il est préférable de consulter les tableaux en ligne.

tableau d'identification

Utiliser une application

L’application est également un meilleur outil pour l’identification des pierres précieuses. De plus, il existe une application appelée « identifiant de roche » qui pourrait être utilisée pour identifier vos pierres précieuses. Prenez simplement une photo de votre gemme et l’application vous donnera le nom de la pierre, ses caractéristiques, sa carte de visite complète et vous pourrez même enregistrer les résultats.

rock idntifier

Faire des observations de base

Comme nous l’avons dit, vous pouvez utiliser vos sens pour voir les 3 caractéristiques de la pierre afin de les nommer :

La teinture : c’est la couleur naturelle de la pierre, il faut être très précis dans la description et ensuite, il ne faut comparer qu’avec les couleurs de base déjà identifiées par l’Institut National de Géologie.

La teinte – Il s’agit de la variation de couleur, c’est-à-dire du vert foncé ombré pour la tourmaline verte, par exemple, ou du vert émeraude pour l’émeraude, bien sûr.

Saturation : c’est toujours une question de couleur, mais on parle plus d’intensité ici. Comme pour la citrine, par exemple, il existe une tonalité de couleur qui varie du jaune citron, jaune orangé et orange. Mais il existe aussi des couleurs froides pour le saphir, par exemple : violet, bleu ou bleu violacé.

6 astuces pour reconnaitre une pierre précieuse

Voici donc 6 étapes pour vous permettre de reconnaître et d’identifier une pierre précieuse.

Le test de séquence

En effet, pour l’étude d’une pierre précieuse et pour son identification, il est nécessaire de se référer à sa couleur. Par contre, lorsqu’une pierre n’est pas encore taillée, c’est-à-dire à l’état naturel, il est difficile de reconnaître ce qu’elle est et c’est une pierre précieuse à cause des salissures et autres.

Donc, vous devez faire un test de bande ou un test de séquence. Ensuite, nous essaierons de gratter un peu la pierre et de voir si elle laisse une égratignure sur la céramique. Il existe également des dalles de pierre à rayures dans les magasins ou simplement une tuile unie dans une quincaillerie. Mais pour cela, il ne faut pas avoir peur de pousser trop fort.

Identification des bandes de séquence

Vous devez donc faire une analyse de ce à quoi ressemblent les veines afin de pouvoir identifier votre pierre. Par exemple, en utilisant des tables en ligne. Aussi, les couleurs sont très importantes lorsque vous souhaitez identifier votre pierre. Par exemple, pour le graphite, la galène, l’ilménite ou la magnétite, la traînée sur la céramique sera noire (poudre noire). En revanche, pour les pierres précieuses, il y a le bleu verdâtre pour la turquoise, le bleu pâle pour l’azurite et le rouge pour le cinabre.

Etude des autres propriétés de la pierre précieuse

En effet, même si vous avez déjà fait un test de séquence, il arrive parfois que ce type de test ne permette pas d’identifier parfaitement la gemme que vous souhaitez identifier. Vous devez donc faire une observation de la façon dont la couleur de la pierre change. C’est-à-dire, par exemple, pour la turquoise, il y a une bande de bleu à tendance verdâtre lorsqu’elle est dans la roche grise.

Identification de l’éclat de la pierre.

Il s’agit d’une technique permettant d’identifier comment la lumière pourrait se refléter sur la pierre. Les différents types de reflets sont nombreux, y compris métalliques, sous-métalliques et non métalliques. Dans le lustre non métallique, il y a les lustres vitreux : gras, opaque, résineux, nacré, soyeux, cireux et adamantin. Ces éclats permettent de définir quels sont les minéraux qui constituent les pierres. A titre indicatif, les diamants, saphirs et rubis, et même la malachite verte, ont des reflets adamantins.

Rechercher les imperfections

Les pierres précieuses, lorsqu’elles sont authentiques, présentent des imperfections à l’intérieur et à la surface. Ces imperfections peuvent être des signes permettant de distinguer la pierre que vous souhaitez authentifier comme vraie ou fausse. À titre d’exemple, il y a la pyrite, le quartz et la tourmaline qui ont des stries comme une sorte de rainures étroites. Mais pour les pierres vraiment précieuses, il existe ce qu’on appelle des crêtes oscillantes qui sont des points distinctifs. Lorsque vous les trouverez, vous verrez immédiatement si votre pierre est du quartz, de la pyrite ou de la tourmaline.

Le test de clivage

Il s’agit d’un test qui est effectué principalement sur des pierres précieuses cristallines. Par exemple, il y a ce qu’on appelle : « le clivage parfait » pour décrire à quel point les parties de la pierre précieuse se détachent avec un plan parfait du cristal. Mais lorsque les pierres précieuses n’ont pas de division, elles ne peuvent pas être divisées. Il existe des pierres précieuses qui ont des échancrures parfaites et il est difficile de les sertir en bijoux, il faut donc en prendre grand soin.

Comment reconnaître les fausses pierres ?

Tout d’abord, si vous voulez savoir si une pierre est fausse, vous devez d’abord avoir l’œil sur ces deux points très importants :

Tout d’abord, vous devez pouvoir regarder la pierre que vous avez, en fait, si c’est une pierre qui a l’air trop parfaite, il s’agit très probablement d’une pierre synthétique. Évidemment, les pierres ou les cristaux doivent présenter des imperfections et des inclusions  ainsi que des impuretés, c’est ce qui caractérise les pierres naturelles en plus de leur réfraction.

Ensuite, vous devez également vous référer au prix, car les pierres précieuses telles que la tourmaline, le saphir ou la topaze ne peuvent jamais être aussi bon marché, si c’est le cas, c’est que ce sont des imitations.

Voici quelques conseils pour distinguer les fausses pierres des vraies, pour cela nous avons pris 3 exemples en particulier :

La turquoise

turquoise

C’est la pierre dont on observe le plus de contrefaçons synthétique au monde. Alors si vous voulez prouver que c’est vrai ou faux, il vous suffit de le mettre au feu, un briquet par exemple. Si la couleur change, votre turquoise est probablement une imitation.

L’opaline

moonstone like

C’est en fait une pierre très chère, donc si vous avez des bijoux en opaline et qu’ils sont bon marché ou ont un prix par carat inférieur à ce qu’il devrait être, il s’agit très probablement de verre qui vient d’être traité avec des composés. Produits chimiques. On sait aussi qu’une opaline est fausse quand ses reflets sont trop voyants, cela aussi se voit directement car les reflets de l’opaline ne sont pas aussi prononcés.

L’ambre

vavuble ancient amber from the baltic sea.

En fait, il ne s’agit pas ici d’une pierre, mais d’une résine d’arbre fossilisée. Cette supposée pierre devrait pouvoir flotter. Donc pour tester si votre ambre est vrai ou faux il vous suffit de le mettre dans l’eau, s’il coule c’est du faux ambre.

Aujourd’hui, de nombreux revendeurs ne sont pas honnêtes quant à la qualité de la pierre qu’ils vendent. Et comme ils arnaquent délibérément des clients qui n’y connaissent rien, il faut se procurer ses pierres précieuses dans des magasins connus et spécialisés. Ces magasins vous offriront des garanties pour les gemmes et aussi la qualité sera au rendez-vous

Comment trouver la pierre qui me correspond ?

Premièrement, pour savoir quelle pierre vous convient, il faut savoir qu’il n’existe pas de méthode préfabriquée car vous seul sauriez à quel point la pierre vous est prédestinée. Mais tout de même, nous allons vous donner quelques conseils :

Suivez votre intuition

C’est-à-dire que lorsque vous entrez dans le magasin, vous n’avez qu’à vous laisser guider par vos émotions, vous trouverez sûrement une pierre intrigante et elle vous sera unique. Alors vous verrez que ce sera la pierre qui est vraiment faite pour vous. A notre avis, l’intuition ne fait jamais défaut, une fois chez vous, lorsque vous enquêterez sur internet, vous verrez que la description de la pierre et les bienfaits qu’elle vous a apporté vous font du bien.

Laissez-vous conseiller par un spécialiste en lithothérapie

Afin que vous puissiez lui expliquer pourquoi vous avez besoin d’une pierre. Ainsi, le lithothérapeute vous proposera une pierre qui vous permettra de vaincre par exemple la peur ou la phobie et qui rechargera également votre chakra.

Choisissez la pierre par couleur

C’est une méthode de connexion avec les chakras. Il s’agit du fait que vous pouvez étudier quels chakras vous devez rééquilibrer. Il vous faudra donc identifier les pierres qui le permettent, de cette façon aussi, vous n’aurez pas peur de vous tromper dans le choix des pierres. Comme nous le disions au début, vous seul pourrez savoir quelle pierre est vraiment faite pour vous et pas besoin d’avoir fait une étude de gemmologie pour ça.