La plaine de Plainpalais
Un peut d'histoire

La plaine de Plainpalais sert maintenant à l'activité de nombreuses personnes dont
les marchands itinérants, puciers, maraîchers et forains.
C'est le lieu ou mercredi et samedi se déroule le Marché aux Puces de Genève.
un petit historique.

Ricestone, Genève. 
Matériel et outils professionnels pour collectionneurs.
Présentation, rangement, emballage et transport de petits objets, collections.
Boîtes, écrins, présentoirs pour bijoux, piercing, antiquités, minéraux, fossiles, gemmes, météorites, sable, médailles, monnaies
, présentoir pour collection.

 

 

Aller voir les autres pages du site parlant du marché aux puces de Genève à plainpalais

Le Marché aux puces de plainpalais

Les autres marchés de Genève

La loi des marchés,
comment installer un stand

     

Histoire de la plaine de Plainpalais servant maintenant pour le Marché aux Puces de Genève.

La plaine de Plainpalais a été longtemps une île marécageuse verdoyante sur l'Arve, . La première utilisation de la plaine fut un espace de pâturages connu sous le nom de "communs de Plainpalais". Ce fut durant des siècles une prairie verte, servant aussi de lieu de rendez-vous les jours de fêtes.
En 1637, on a construit un jeu de Mail sur la plaine, payé par le duc de Rohan, dés lors la plaine de Plainpalais devint un lieu de distraction. Ce fut aussi un lieu d'exécutions publiques au XVIIIème siècle.
Les maraîchers à cette époque ont aussi utilisé La plaine et ses environs pour produire leurs légumes.
Au XIXème et au XXème siècle, des manifestations importantes ont été organisées sur la plaine de Plainpalais.
Pendant la 1ère guerre mondiale, on a utilisé la plaine de Plainpalais lors de la mobilisation générale pour la réquisition des chevaux et des voitures en 1914.
Actuellement le dessus de la plaine est utilisé pour divers marchés (marché aux puces depuis 1970), et des manifestations.
Depuis les années soixante, les sous-sols de la plaine ont été partiellement occupés par une centrale de SWISSCOM et par le parking de Plainpalais.

En opposition avec la première époque de Plainpalais, actuellement, la surface de verdure n'existe plus.
Il existe les allées en bitume qui traversent et forment le pourtour de la plaine (avec des espaces pour des activités récréatives ), le reste étant occupé par des surfaces de type gravier, terre (il arrive parfois que des herbes sauvages poussent).
Sur cette partie de jachère qui n'est pas du tout entretenue (pléonasme), on y trouve par temps de pluie de vrai petit lac, par temps sec on peut voir les crevasses laissées par les roues de tracteur et de bulldozer des utilisateurs du centre de la plaine (la liste n'est pas exhaustive, les plus important: le cirque du soleil, le cirque de Noël, les attractions foraines, et les tentes diverses comme celle de la brocante). Dans d'autres villes de Suisse, les marchands, forains et organisateurs de foire payent une taxe pour les ordures et la remise en état de la place après la manifestation ... La ville de Genève ne fait pas cela ... Je suis étonné !.  

Depuis plusieurs années on nous parle de rénovation, réhabilitation de la plaine. Depuis un an les travaux ont commencés mais l'on ne voit pas d'amélioration de l'aspect général de la plaine, c'est même souvent pire, goudron remis à la hâte, baraques de chantier, barricade de travaux. Les conditions de propreté, sont aussi toujours aussi déplorables, bouches d'égout situées sur la plaine refoulant en été des odeurs pas triste,  et bien sûre toujours qu'un seul WC pour un espace accueillant de grandes manifestations et ayant des espaces de distraction (pétanque, jeux d'enfants, rampes de skate, etc.).

 

La plaine actuellement, c'est beau ou un peu désolant, pour Genève ville propre, et organisée?

La plaine si verdoyante

Si verdoyante par endroit

Parfois si verdoyante

Non ici il n'y a pas de chantier

Ce n'est plus un chantier on a refait le goudron.
 Le cable est sans doute une intallation définitive car étant là depuis si longtemps !!!

Par contre ce cable ne va nul part
 ce n'est pas un chantier et cela l'a pas été ces derniers jours.

Enfin ici on est aux barraques de chantier avec ces tubes déterrés usagés non évacué.

Un chantier comme un autre.

Heureusement il y a ces places de jeux si propres et bien entretenues
 Aucun enfant ne veux y aller de peur d'abimer les équipements, casser la magnifique propreté des parterres. C'est vraiment un lieu de prestige de Genève. 
Touristes du monde entier venez visiter genève: 
Reposer vous sur un banc sous un arbre en regardant jouer vos enfants!

 

 

 

 

© Ricestone
2002-2006 Donin Gilles. All Rights Reserved

Vous êtes arrivés sur cette page par un moteur de recherche et vous désirez allez au sommaire.

 

le 7 juillet 2003